Apprendre son adresse à son enfant : une question de survie

Ce matin, je suis tombée sur un article parlant d’un enfant qui avait sauvé sa maman grâce au dessin-animé Sam le Pompier. Mais ce qui m’a marqué surtout dans cette histoire, c’est qu’il est parvenu à seulement 5 ans à donner l’adresse du domicile familial aux secours.

Sam le PompierAlors je me suis posée la question suivante : s’il avait appelé les secours sans connaître son adresse, comment aurait tourné la conversation ? S’il n’avait pas eu connaissance du numéro des secours ? Car c’est bien ça, l’important : cet enfant a sauvé sa mère grâce à la procédure apprise dans cet épisode de Sam le Pompier, mais surtout parce qu’il connaissait son adresse et a été capable de la donner.

Ici, avec mon 4 ans, ça fait quelques mois qu’il la connait, notre adresse. Et ça a été facile, il en est même fier, tellement fier qu’il me la sort parfois à l’extérieur quand je suis avec des inconnus… Bref, voilà comment je m’y suis priseet tu vas voir c’est très simple– (ah oui, petite précision, personnellement je ne commencerais pas avant 3ans 1/2 voire 4 ans, tout simplement parce que niveau langage, il faut attendre qu’il soit capable de construire correctement ses phrases. Ça dépend donc de chaque enfant) :

  • tout d’abord, tu commences par lui poser la question : « Est-ce que tu sais où on habite ? Est-ce que tu connais le nom de la ville où l’on habite ? » Généralement la réponse est non, c’est là tout l’objet de cet article… Tu lui indiques alors le nom de la ville : « Nous habitons à… » Alors il va sans doute répéter le nom, en l’écorchant au passage, mais ne désespère pas, il va finir par y arriver ;
  • Ensuite, explique-lui que devant la maison/l’appartement il y a une route avec des voitures et que cette route a aussi un nom : « La rue s’appelle …… » Idem, il écorche le nom,  va aussi sûrement te parler de son jouet cassé depuis 3 jours, mais ne t’en fais pas, je suis passée par là moi-aussi ;
  • Enfin, tu lui indiques le numéro de votre maison/appartement (dommage pour celles qui habitent au 4356… chez moi il n’y a qu’un seul chiffre, un coup de bol).

Bon, ça marchera pas tout de suite, je préfère te prévenir. Il faudra sans doute une semaine voire deux pour qu’il assimile cette nouvelle information. Mais il faut y revenir tous les jours : à raison d’une à deux tentatives d’apprentissage par jour, sous forme de jeu, ça fonctionne.

La mise en situation, ça marche du tonnerre !

J’ai une autre astuce à te proposer pour faciliter la chose : la mise en situation. Ici, j’ai appris à mon 4ans comment répondre aux secours s’il venait à devoir les appeler. Oui, oui, il saurait comment répondre aux secours. Il est nécessaire, je pense, d’expliquer aux enfants que parfois il peut arriver que maman ou papa se fasse très mal et tombe par terre par exemple, et qu’il/elle ne sache pas se lever pour appeler les pompiers. De là, on peut demander à l’enfant : qu’est-ce que tu ferais si maman/papa tombait et qu’il ne savait pas se lever ? Généralement, il ne sait pas ou alors donne une réponse tout droit sortie de son imaginaire débordant (rires). Alors, c’est à ce moment qu’il faut lui montrer qu’il peut être maître de la situation et faire des choses « de grand ». 

Du coup, nous avons essayé de nous mettre en situation, avec chacun un téléphone, lui dans son rôle et moi dans celui du pompier :

-« Allô bonjour, qu’est-ce qui se passe ?

-C’est ma maman elle est tombée par terre…

-D’accord, peux-tu me dire comment tu t’appelles stp ?

-Je m’appelle…

-Est-ce que tu connais ton adresse ? (si le terme adresse est trop compliqué à comprendre dans les premières mises en situation, poser 3 questions : tu habites quelle ville ? Quel est le nom de ta rue ? Quel numéro)

-Oui, j’habite…

-D’accord, ne bouge pas, je viens avec le camion des pompiers. »

Fin de la conversation. Et quel que soit le résultat, qu’il y arrive à moitié ou à la perfection, il faut le féliciter ou l’encourager, et lui dire que c’était amusant de jouer avec lui.

Je pense que cet apprentissage est indispensable, en particulier pour les mamans ou papas solos, les personnes isolées. On n’est pas à l’abri d’un accident et on veut le meilleur pour nos petits…

N’hésitez pas à laisser vos propres astuces en commentaires, je serais très heureuse de les lire !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s